The Silent Music of the Body

photographie
impression pigments sur papier archive, 60×90 cm
2010

 

SMO2

 


 
 
The Silent Music of the Body se construit autour du mouvement et de sa représentation sous forme photographique. Il repose sur le concept de mélodie cinétique, inhérente à chaque être vivant en mouvement et qui définit son identité de manière singulière.

Ce travail a été inspiré par le neurologiste Oliver Sacks, reportant le cas d’un patient souffrant de prosopagnosie, un désordre neurologique qui se manifeste par la difficulté ou l’incapacité d’identifier les visages. “Il ne pouvait pas reconnaître ses étudiants s’ils étaient assis sans bouger, semblables à des images. Par contre, il les reconnaissait immédiatement sitôt qu’ils se mettaient en mouvement, ‘C’est Karl!’, s’exclamait-il, ‘je reconnais la musique de ses mouvements.’”

 

DANSEUSE, CHOREGRAPHE, EDITRICE PAGE WEB CHRISTINE D’ANDRES